La rgionalisation de limmigration et la fabrication de

La rgionalisation de limmigration et la  fabrication  de

La rgionalisation de limmigration et la fabrication de llve immigrant Diane Farmer Universit de Toronto 78e Congrs de lAcfas Universit de Montral, 14 mai 2010 [email protected] Questionnement de dpart Diane Farmer (Toronto), Aline Gohard-Radenkovic (Fribourg) et Maria Luisa Setin (Bilbao) Comment lcole construit-elle llve immigrant dans les milieux peu exposs la diversit? Transformations? Recours aux modles des grands

centres ? Comment slaborent les premiers contacts? Construction de llve dans les politiques ducatives de prise en considration de la diversit? Les terrains de recherche Questionnement qui sinscrit dans lide que lcole nest pas neutre. Particularits des contextes linguistiques inscrits dans rapports majoritaires/minoritaires? (phnomne en mergence, intrt dans plusieurs rgions

linguistiques) Prsenter trois milieux : le Pays Basque espagnol, la rgion bilingue de Fribourg, le Canada francophone. Plan de la prsentation Quelques lments conceptuels. Pays Basque espagnol : le vivre ensemble au sein de lespace scolaire.

Fribourg et lintgration par la langue. Milieux francophones minoritaires au Canada et ladmission dans les coles. lments conceptuels cole tend (re)produire les positions des dominants. Fabrication des diffrences dans le quotidien partir

de pratiques institutionnelles dont le rsultat viendra transformer le trajet scolaire de llve. Pratiques actualises selon circonstances pratiques . Ex. classes daccueil coles la fois porteuses dinclusion et dexclusion. Ex. plurilinguisme des lves. Rapports majoritaire/minoritaire. Comment le groupe sy prend pour rendre visible ou non llve migrant. Pays Basque espagnol : le vivre ensemble au sein de lespace scolaire Immigration, phnomne rcent et en croissance au Pays Basque espagnol (moins de 5% en 2008). Les lves immigrants originaire dAmrique latine dabord (48 %). Autrement : Afrique 18%, Europe

11%, Asie 5%. Structuration de lintrieur entre le rseau public et le rseau priv denseignement : 66 % des lves trangers dans rseau public vs 49 % de lensemble (2007). Renversement pour lves europens davantage dans rseau priv. Pays Basque espagnol : le vivre ensemble au sein de lespace scolaire (suite) Deuxime lment de structuration : les options linguistiques (modle A, enseignement en espagnol et Basque une matire ltude; B modle mixte; modle D enseignement en basque prdominant.

Familles locales choisissent le modle D (56% vs 31% lves trangers) alors que les jeunes migrants sont surreprsents dans le modle A (39% vs 21). Lcole dans ce milieu peu expos la diversit tend limiter davantage les possibilits dinteraction entre lves immigrants et locaux. Contexte pol. et con., circonstances pratiques. Fribourg et lintgration par la langue La Suisse est constitutionnellement plurilingue (1848), plurilinguisme national, unilinguisme lchelle cantonale (26 cantons), quelques cantons

dclars bilingues incluant Fribourg. Fribourg, 137 nationalits dans les coles, surtout de lUnion europenne, autres nationaux reprsentent 10% des lves trangers (2010) . Chaque canton a son ministre de lducation. Apprentissage dune 2e langue nationale obligatoire lcole. Fribourg et lintgration par la langue (suite) Classement des lves trangers en classes daccueil ou encore en classes intgratives. Fribourg

(moins de ressources). Filire dvalorise. Dstabilisation systmatise des lves qui doivent changer dcole avec progrs raliss en franais. Orientation qui survient tt dans le systme ducatif suisse. Majorit des lves trangers dirigs vers filires professionnelles. Ncessit de matriser la 2e langue nationale pour tre admis aux filires prestigieuses menant aux tudes universitaires. Dans zone bilingues comme Fribourg, cumul de langues connatre. Fribourg et lintgration par la langue (suite) Reprsentation sociale de llve tranger ( la rgion ou au pays) se conceptualise dans la distance o il se situe vis--vis la norme linguistique officielle et les langues nationales minoritaires.

Certains dispositifs classes daccueil, traitement gal malgr les contextes de scolarisation diffrents et orientation prcoce produisent des exclus de lintrieur (Bourdieu et Champagne, 1993). Classes daccueil et circonstances pratiques. Milieux francophones minoritaires au Canada et ladmission dans les coles

Deux cas de figure : recrutement et attrait. Conditions dadmission aux coles de la minorit francophone et premiers contacts avec les familles. Article 23 prvoit mobilit pancanadienne mais pas conu en fonction de la migration internationale. Attrait des majorits (Canada, Qubec) Rponse et effet de rupture : comits dadmission. Nouveau-Brunswick fait exception avec accs. Deuxime rupture : discours des professionnels et parents ax sur les diffrences Milieux francophones minoritaires au Canada et ladmission dans les coles (suite)

Dans les milieux scolaires encore peu expos la diversit et les milieux plus cosmopolites, lcole tend construire llve migrant en tant qutranger et limmigration, en tant que situation ad hoc. Ontario sest dot dune politique dAdmission, accueil et accompagnement en 2009. Vise acclrer le processus dadmission. Fait cho labsence de programmes et mesures harmonises (Gallant et Denis, 2008; Grin-Lajoie et Jacquet, 2008; Bouchamma, 2008) Dveloppement ncessaire et qui reproduit aussi ses propres limites (catgories). Vecteur dinclusion et dexclusion. Pour conclure

Comment lcole construit-elle llve venant dailleurs? Tendance mettre distance locaux et trangers dans les choix lis aux rseaux denseignement (illustr partir du cas Basque espagnol) ou dans les dispositifs lgaux limitant laccs lcole de la minorit (cas canadien). Exclusion de lintrieur classements, filires, orientation, valuation (illustr par Fribourg) Pour conclure

Lorsquil existe des mesures harmonises, modle des grands centres pour penser les zones en dehors des grands centres. Ex. discussions entourant les classes daccueil dans la littrature. Pourtant, modles souvent peu performants (taux dchecs) sinscrivant dans logique dficitaire qui conduit la fabrication scolaire des diffrences sociales. Appadurai (1997) contexte de mobilit comme potentiel pour transformer larbitraire culturel dun lieu, dune institution. Poursuivre rflexion in situ.

Recently Viewed Presentations

  • What is Law?

    What is Law?

    Adversarial system Trial system in the United States. Contest between opposing sides or adversaries. Judge or jury will be able to determine truth if opposing parties preset their best arguments and who other side's weaknesses
  • PPT 16:9 Ratio

    PPT 16:9 Ratio

    Be sure and provide glog.properties, glog.patches.properties, logs, screen shots, CSV or XML exports of the data we need to reproduce the issue on our internal test instance. Check the severity assigned to the SR
  • Information Systems - The Tilly

    Information Systems - The Tilly

    Tutorial questions. What are some ways information systems are changing our lives? Describe how information systems are used at school. Describe the "ideal" automated passport renewal system for your country. Discuss how information systems are linked to the business objectives...
  • What's in a Name? - Weebly

    What's in a Name? - Weebly

    These are potential names for a new professional athletic team. Define the names with a partner: Poodles Hippos. Buzzards Ferrets. Snails Mosquitoes. Toads Sloths. Maggots Gazelles. Discuss and record the connotation (emotion/attitude/feeling) associated with each word. What type of sports...
  • "VALUE" inHealth Care Delivery

    "VALUE" inHealth Care Delivery

    Define "value" Understand the ethical imperative of controlling health care spending. Learn the principles of evidence- based medicine (EBM) and shared decision making. Learn strategies to control cost and deliver quality care. Gain an understanding of the balance between patient...
  • Identifying words in context - WordPress.com

    Identifying words in context - WordPress.com

    synonym. Other words are used in the sentence with similar meanings. The slender woman was so thin her clothes were too big on her. antonym. Often signaled by the words whereas, ... "Walt's pugnacious behavior made his opponent back down."
  • Lecture 3: IR System Elements (cont) Principles of

    Lecture 3: IR System Elements (cont) Principles of

    Relevance Relevance Relevance Relevance Research and Thought Saracevic Define your own relevance A. Gages B. Aspect C. Object judged D. Frame of reference E. Assessor Schamber, Eisenberg and Nilan Schamber, et al. Conclusions Froelich Janes' View Operational Definition of Relevance...
  • Chemistry 283g Experiment 1. H NMR spectra of

    Chemistry 283g Experiment 1. H NMR spectra of

    University of Western Ontario Other titles: Arial Default Design ACD ChemSketch 2.0 CS ChemDraw Drawing Slide 1 Slide 2 Slide 3 Slide 4 Slide 5 ...