Diapositive 1 - Académie de Poitiers

Diapositive 1 - Académie de Poitiers

Enseignement de spcialit Journe acadmique au Lyce Camille Gurin Poitiers 24 mai 2019 INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE DH.G. Histoire-gographie, gopolitique, sciences politiques Programme spcialit de Premire gnrale Journe acadmique SOMMAIRE Enjeux et ambitions de la spcialit Organisation et mise en uvre du programme de spcialit Lvaluation pour le baccalaurat Titre de la prsentation 2 Enjeux et ambitions de la spcialit Histoiregographie, gopolitique et sciences politiques

3 Une spcialit qui prpare la russite dans un grand nombre de cursus Lambition de cet enseignement est de conforter les comptences des lves qui souhaitent poursuivre leurs tudes dans de nombreux cursus Prparer les lves : consolider des connaissances dans les champs dtude concerns, savoir lhistoire, la gographie, la gopolitique et les sciences politiques Prparer les lves en consolidant les comptences utiles la russite des tudes dans le suprieur : lautonomie, Un cueil ! capacit de rflexion et danalyse, Lambition nest qualit de lexpression crite, pas de mener des orale, lves aux niveaux curiosit intellectuelle de fin de L1, L2 ou Prparer les lves de nombreux cursus dans le suprieur : L3.

lUniversit (sciences humaines, sciences politiques, droit) les classes prpas des grandes coles, les coles de journalisme, les instituts dtudes politiques, les coles de commerce et de management. 4 Une spcialit pluridisciplinaire Lenseignement de spcialit HGGSP dveloppe une approche plurisdisciplinaire, qui mobilise diffrents points de vue, des concepts et des mthodes varis pour analyser et lucider la complexit du monde mieux matriser les spcificits des approches disciplinaires et de mesurer, loccasion du traitement dun thme, leur fconde complmentarit. Lhistoire saisit chaque question dans son paisseur temporelle. Le recours la longue dure, la mise en perspective dvnements et de contextes appartenant diffrentes priodes rendent attentif aux continuits et aux ruptures, aux carts et aux similitudes. Lhistoire claire et contextualise le rle des acteurs. La gographie permet ici didentifier et de comprendre les logiques dorganisation de lespace ainsi que linfluence des acteurs sur les territoires. Par la pratique continue du changement dchelles, par la ralisation et lanalyse de cartes, par lintrt port aux territoires proches ou loigns, elle autorise les comparaisons et la rflexion critique. La science politique tudie les phnomnes dans leur spcificit politique. Elle est ici aborde partir de ses principaux domaines : ltude des relations internationales, des concepts, des rgimes et des acteurs politiques (dont les organisations internationales) dans une dmarche comparative. La gopolitique envisage les rivalits et les enjeux de pouvoir entre des territoires considrs dans leur profondeur historique, ainsi que les reprsentations qui les accompagnent. 5 Un enseignement de capacits et de mthodes Outre les comptences et mthodes travailles dans lenseignement commun dHG Analyser, interroger, adopter une dmarche rflexive : outre lacquisition de

connaissances, lenseignement dveloppe les capacits danalyse et de rflexion en confrontant les points de vue, les approches En premire, les lves sengagent dans cette dmarche en posant des questions, en mettant en vidence les spcificits des dmarches suivies. En terminale, les lves sont invits exposer en pleine autonomie ces lments. - Se documenter : lacquisition de cette comptence est fondamentale pour la russite dans le suprieur. En classe de premire, le travail de documentation est guid par le(s) professeur(s) de la spcialit et le professeur documentaliste, qui accompagne mthodiquement llve dans sa recherche de sources ou dinformation, y compris sur Un impact internet. Les principes de rdaction dune fiche de lecture peuvent tre abords. En classe terminale, une place plus grande est donne la documentation autonome despratiques lves. sur les - Travailler de manire autonome : la spcialit demande une part plus grande de travail pdagogiques individuel afin de prparer la poursuite des tudes o les lves, devenus tudiants, sont dvelopper avec moins encadrs. les lves - Sexprimer loral : tout en consolidant lexpression crite, lenseignement de spcialit est un moment privilgi pour dvelopper une expression orale construite et argumente. La prise de parole en cours est encourage, tout comme les exposs individuels et collectifs. En premire, il convient de sassurer dune prise de parole rgulire, structure et pertinente. En terminale, les lves sont encourags prendre la parole pendant une dure plus longue, 6 afin de se prparer lpreuve orale de lexamen. => dveloppement Un espace de libert pdagogique Un impact

sur les pratiques pdagogiques dvelopper avec les lves 7 Un travail dquipe renouvel et dvelopp Un travail dquipe renouvel, renforc, dvelopp ! 8 Un enseignement du cycle terminal Un enseignement prsent en Premire et en Terminale pour les lves qui le souhaitent - Un enseignement de 4 h / semaine en Premire, et de 6 h / semaine en Terminalesil nest pas abandonn en fin de Premire Attractivit par les contenus (diversit des thmes, des espaces, des temps) Attractivit des pratiques pdagogiques o llve a un rle, o il est acteur Juste quantit de travail personnel...dans la mesure du possible rcompens - Un enseignement qui repose sur une progression des apprentissages Prise en compte des acquis des enseignements communs de seconde (HG et SES) Une approche thmatique permet dapprofondir des objets la croise des trois disciplines (cf. les jalons) Lanne de premire est consacre lacquisition de notions centrales de

chacune des disciplines reprsentes par ltude dobjets communs En Terminale, approfondissement de notions vues en Premire pour aborder (), pour affiner () 9 Organisation et mise en oeuvre du programme Spcialit Histoire-gographie, gopolitique et sciences politiques 10 Un enseignement ouvert sur les enjeux Lentre des programmes de cette spcialit est thmatique de manire permettre aux lves : Des contenus et des - dapprhender une question cls de essentielle du monde actuel ; comprhension du monde actuel - de prendre du recul pour tudier un mme objet dans diffrents contextes et selon des approches varies ; Des mthodes et des capacits, des dmarches et des procdures - dapprofondir les analyses ;

Des pratiques pdagogiques renouveles, une pdagogique de - de dvelopper leur travail personnel projet o llve est central, en sengageant dans des projets ; travail personnel de llve - daffirmer et de conforter le choix de Prolongement dune rflexion leur poursuite dtudes. sur les mtiers, les formations et 11 la poursuite dtude dans le suprieur La structure du programme de la spcialit HGGSP (1) 1- dgager les enjeux du thme par lobservation critique dune situation actuelle ; 2- tudier le thme selon deux axes qui en prcisent lapproche puis llargissent, dans le temps et dans lespace, dans sa spcificit politique et dans ses dimensions gopolitiques ; ces deux axes font lobjet dune problmatisation au carrefour des champs disciplinaires ; 3- dappliquer, sur un objet de travail conclusif portant sur une situation ou sur une aire gographique

contemporaine, les connaissances et les mthodes acquises antrieurement. Une structure qui rpond trois objectifs Une observation aujourdhui Choix ici dune aire 12 gographique De la structure la mise en uvre du programme spcialit HGGSP (2) Des jalons sont dfinis pour la mise en oeuvre des composantes du thme. Il sagit dexemples qui, problmatiss, permettent de circonscrire le traitement du thme. Dmarches didactiques Les jalons peuvent tre traits de diverses manires, notamment par une prsentation conduite par le professeur comme par des exposs et/ou des dossiers individuels ou collectifs linitiative des lves, Modalits pdagogiques

Axes et Jalons - Gots et comptences - Programmation annuelle -Progression (oral ?) -Modalits de diffrenciation pdagogique -Choix dquipe [=> E3C] Le professeur apprcie le degr le tout sappuyant sur des dapprofondissement de ltude de documents que les lves chaque jalon. peuvent tudier individuellement ou en groupe. Modalits de travail 13 ENVIRONMENT une prsentation conduite par le professeur 14 Le professeur apprcie le degr dapprofondissement de ltude de chaque jalon

TEMPS COURT des exposs et/ou des dossiers individuels ou collectifs linitiative des lves TEMPS LONG APPROFONDISSEMENT + CONSQUENT APPROFONDISSEMENT + LGER TEMPS VARIABLE autres productions, dont numriques De la mise en uvre du programme spcialit HGGSP UN PROGRAMME TRS EXPLICITE : Axes et Jalons Nombre dheures Les professeurs choisissent lordre par semaine : 4 Les

thmes sont explicits => thme 1 / ce thme a un double dtude des thmes et, au sein de objectif analyserdtude le rgime politique ceux-ci,: lordre des deux dans lequel.et dvelopper Nombre annuel leurs connaissances s dheure : 120 e axes. Parvenus au terme de ltude v l s (sur me, le s une base de

e l h t e r e d u n q Une e introduction qui permet de dgager des enjeux de chaque thme, les lves de de cha 30 semaines) compr n e u t t e l s

e e d e les aujourdhui paavec doivent en umatriser principales les id term i u c a n s i r p n e escaractristiques communes aux rvmise r lles xes Nombre de Paet -Une en m lumire a sedes

i r s t e l a ides en comprendre r u en . lexion s s f thmes : 5 n r doivent o i dmocraties a t l me a t l

h u n t c e i e s t l grandes articulations. r s r i a r u r ion s xautoritaires s n ou e n l grandes f o l - une comparaison entre

dmocraties et rgimes dpartir oit tre a r j a s l n e t o l i n t > e a = donne aussi Nombre Lenseignement is tig dre lede jalons rraux s n u

e e o v r n n p i s m d e o dexemples x nt en c marche e :39 => les ade raliser v i dans d o lves lopportunit des e e l

d / i s i u l e t q a form nfaire lves1 / ils ovisent lenqu => Axes o i s > t e = c l Les u c axes sont explicits du thme

d e fiches de lecture surrtades av e intr geouvrages n Nombre dheures u a d p e t c e n e e t saisir : s i c i r l p p

relatifsexaux thmesau tudis ssi la et - Choix de lordre des thmes indicatifs o d -Les entre dmocratie directe et dmocratie projets nsdes sediffrences denseignement dlaborer qui les . s e m m a r Choix de lordre des axes g reprsentative o

r p documenter et par jalons : invitentles se - Des jalons traiter des dans lordre -Les forces et les fragilits de la dmocratie autravers environ 3 dvelopperavances leurs capacits chronologique? et de ses reculs dans lhistoire (sur 115 h car 1 h dexpression, crite et orale. - Traitement des deux axes mini. Pour Le thme conclusif permet une mise en application surles unjalons Traitement de tous lintroduction des Dvelopper le travail personnel objet, une situation ou une aire gographique des notions de

et llve thmes Pdagogie de projet => Comptences +5 Oral de 15 des mthodes vues antrieurement terminale Lvaluation au baccalaurat Spcialit Histoire-gographie, gopolitique et sciences politiques 16 Si abandon en fin de Premire, une preuve assimile E3C 17 Si abandon en fin de Premire, une preuve assimile E3C 18 Si poursuite en Terminale, une preuve crite et 19 Si poursuite en Terminale, une preuve orale ! Une preuve obligatoire orale terminale de vingt minutes (20) est prpare pendant le cycle terminal. Elle porte sur un projet adoss un

ou deux enseignements de spcialit choisis par le candidat. B.O. n29 du 19 juillet 2018 20 Si poursuite en Terminale, une preuve orale ! 21 Si poursuite en Terminale, une preuve orale ! 22 23

Recently Viewed Presentations

  • Calculus 3.1 - Sault Schools

    Calculus 3.1 - Sault Schools

    There are many ways to write the derivative of "f prime x" or "the derivative of f with respect to x" "y prime" "dee why dee ecks" or "the derivative of y with respect to x" "dee eff dee ecks"...
  • FY04-FY09 AT&L Direct Budget Program Review

    FY04-FY09 AT&L Direct Budget Program Review

    We found that 71% of the recommendations have since been completed, were already part of an existing initiative, or are being addressed outside the AT&L initiatives, e.g. through the DPG. 17% of the recommendations you made did turn into five...
  • DCM CASE STUDY: Lloyds tsb - Digital Cinema Media | DCM

    DCM CASE STUDY: Lloyds tsb - Digital Cinema Media | DCM

    Lloyds TSB were one of the official sponsors of the London 2012 Olympics. This sponsorship was to help position LTSB as being at the heart of the community and a key objective of the sponsorship was to ensure that local...
  • The Odyssey - Cathedral High School

    The Odyssey - Cathedral High School

    Popularity of Odyssey A romantic story of exploits in strange places. A more or less realistic approach to characterization. Soundly constructed plot. Homer's beautiful descriptions. One of greatest adventure stories of all times. Genre Story is an epic poem. Follows...
  • Welcome Back! - a2philosophyofreligion.weebly.com

    Welcome Back! - a2philosophyofreligion.weebly.com

    Welcome Back! Philosophy of Religion 13 January 7th, 2014 Mr. Dezilva Attributes: The Nature of God God as: Eternal Omniscient Omnipotent Omnibenevolent The Philosophical problems that arise from these concepts Attributes cont'd Boethius The Consolations of Philosophy (Book V) The...
  • Unit D - Living Systems Chapter 1 The biosphere of Life

    Unit D - Living Systems Chapter 1 The biosphere of Life

    Unit D - Living Systems Chapter 1 The biosphere of Life Section 1.6 The Recycling of Matter Human impact on the natural environment In the last section, we saw the impact that human activities can have on the cycling of...
  • How to Use This Presentation  To View the

    How to Use This Presentation To View the

    Sound is detected by the inner ear. Sounds are transmitted to the inner ear by the tympanic membrane, or eardrum, and the columella, a small bone that extends between the tympanic membrane and the inner ear. Anatomy of a Frog...
  • Aborigional review

    Aborigional review

    The Algonquian shelters were called wigwams. Glooscap, the first human, was created out of a bolt of lightening in the sand and remains a figure that appears in many of the Mi'kmaq legends. List the three levels of the Mi'kmaq...